Coupe Nationale des Ligues

14 juin 2010 - 15:14

COUPE NATIONALE DES LIGUES (U15)

 

A Paris la bonne Coupe !

 

 

cliquez pour agrandir

La sélection U15 de Paris IdF a remporté, hier à Petit-Quevilly, la Coupe Nationale des Ligues en battant l'Atlantique (1-0) en finale.

------

Un succès qui ne souffre d'aucune discussion tant la domination francilienne a été forte.

------

La LPIFF gagne pour la 7e fois cette compétition depuis sa création en 1975.

 

FICHE TECHNIQUE


LPIFF - ATLANTIQUE :
1-0 (1-0).

But : Lambese (28e) pour la LPIFF.

LPIFF : Mike Maignan (PSG) - Yarouba Cissako (St-Ouen l'A./INF), Arnaud Fezui (PSG), Jean-Charles Catelletto (Brétigny/INF), Louis Nganioni (Brétigny/Reims) - Franck Bambock (PSG), Jordan Diakiese (PSG/INF), Zakarie Labidi (ACBB/INF) - Mohamed Chemlal (Mantois/INF), Mickaël Latour (PSG), Stéphane Lambese (PSG).
Remplacants : Christian Boyeka (Racing-Levallois), Benjamin Silva (Torcy), Samy Amirat (Ivry), Dylan Lamotte (Fontainebleau/Reims), Nicolas Riocros (Brétigny/INF).

Chef de délégation:
François Lefebvre.
Responsable Technique :
Paco Rubio.
Adjoints : Laurent Piombo, Michel Roblès, Jean-Marc Rodolphe.
Kiné : Fabien Dimelli.

Zakarie Labadi :
"Nous méritons cette victoire. Nous étions venus ici pour gagner, nous avons rempli notre contrat. Notre force mentale a fait la différence. Nous n'avons rien lâché même si nous ne concrétisions pas nos actions."

Jean-Charles
Castelletto (capitaine) :

"Nous sommes restés humbles, concentrés et soudés. Cette victoire, nous nous en souviendrons toute notre vie car c'est la première. C'est une petite Coupe de France que nous avons remportée."

Mike Maignan :
"Je suis d'autant plus heureux que j'ai rejoint le groupe tardivement. Je n'étais pas prévu pour disputer cette Coupe Nationale. Heureusement pour moi, j'ai été repêché et j'ai participé à cette victoire."

 


Et de 7 pour Paris Ile-de-France. La LPIFF a remporté, hier après-midi au Petit-Quevilly, sa 7e Coupe Nationale des Ligues en dominant dans tous les domaines la Ligue de l'Atlantique, qui avait encore dans le coin de sa tête la correction reçue (5-0) en phase préliminaire à Clairefontaine.

Pour l'adversaire de la LPIFF, l'objectif était simple : tenir. Et aller peut-être jusqu'aux tirs au but qui leur avaient réussi la veille en demi-finale contre l'Alsace. Mais face à des Franciliens, joueurs et qui aiment construire, le mur de l'Atlantique s'est largement fissuré. Sans une excellente prestation de leur gardien de but et une certaine inefficacité des joueurs de Paco Rubio (seul petit reproche dans ce week-end remarquable), l'addition aurait pû, aurait dû êre bien plus salée.

Dès les premières minutes de jeu, la sélection francilienne prenait des allures de rouleau compresseur. Avec comme piston, le très talentueux Zakarie Labidi qui butait une première fois sur le portier adverse avant de délivrer juste avant la fin de la première période un centre-tir coupé du bout du sabot par "Buffalo" Lambese qui marquait son deuxième but du week-end.

 

 

Un but qui venait conclure un premier acte totalement dominé par des Franciliens qui se créeront une bonne demi-douzaine d'occasions grâce à la qualité de son duo Labidi-Lambese dans l'axe, mais aussi à la vivacité et à la techniqe de Chemlal et Latour sur les côtés. Un quatuor offensif parfaitement soutenu par un bloc défensif qui ne concédera aucune occasion du match.

Car contrairement à la veille, les Franciliens ne baisseront pas de pied en seconde période. Bambock, le roc du milieu de terrain de la LPIFF, se procurera deux grosses occasions dont un coup-franc sorti du bout des doigts par le gardien de but. Si les 5 dernières minutes feront passer un tout petit frisson dans le dos du clan des Franciliens, elles permettront aux joueurs de savourer encore plus le coup de sifflet final.

 

 

Paco Rubio pouvait respirer et se laisser un peu plus aller : "Moi qui ai eu quelques petits soucis cardiaques, les joueurs auraient pû m'éviter quelques palpitations. Mais ce groupe a réellement démontré un super état d'esprit. Ils y ont mis de l'envie, de la qualité technique, physique. Ils ont toujours eu envie de construire, de jouer pour marquer des buts. Même si on aurait préféré en mettre plus, je dois les féliciter. Comme je dois rendre hommage au staff, notamment Michel Robles qui m'a remplacé au pied-levé après mes petits problèmes de santé. Cette victoire, c'est la victoire de toute l'équipe technique régionale et surtout celle des clubs franciliens dont les éducateurs et les dirigeants font un travail formidable. Je tiens aussi à remercier l'efficacité de notre kiné, Fabien Dimelli et surtout de notre Chef de délégation, François Lefebvre, qui a été remarquable dans son rôle d'organisateur."

Un succès collectif souligné aussi par le Président Claude Verduron. "J'ai beaucoup aimé cette aventure parce qu'elle résulte des compétences de chacun. De l'ensemble du staff et surtout des joueurs. Car ce que j'ai vu sur ces deux jours c'est, en toute objectivité, une très bonne équipe de football. Sur l'ensemble de la compétition, cette victoire est largement méritée."

 

Commentaires

Aucun événement